Passé

Observatory / Playground, Dan Graham

MAMO

Centre d'art
de la Cité Radieuse
280 Boulevard Michelet
13008 Marseille, France

Heures d'ouverture

FERMÉ POUR TRAVAUX

Infos pratiques

Après « Architectones » de Xavier Veilhan en 2013 puis
« Défini, Fini, Infini » de Daniel Buren en 2014, Ora Ito convie cette année Dan Graham pour une exposition estivale au MAMO : « Observatory / Playground » du 14 juin au 20 septembre 2015.

Dans la continuité des deux précédentes expositions, Dan Graham exposera un ensemble de travaux constitué de deux pavillons, sept maquettes ainsi qu’une sélection de films montrés sur le toit de la Cité Radieuse.

Pour Ora-Ito « après l’hommage de Xavier Veilhan à Le Corbusier et Défini, Fini, Infini de Daniel Buren, Dan Graham, artiste iconique, imagine un nouveau dialogue avec l’œuvre de Le Corbusier. Mon projet est d’offrir chaque été aux visiteurs venus de Marseille et d’ailleurs une rencontre exceptionnelle entre l’une des plus belles architectures du monde et un grand artiste de notre temps. Qu’un artiste de la dimension de Dan Graham s’installe au MAMO est une formidable manière de rendre hommage à Le Corbusier, cet architecte de génie, à l’occasion du 50ème anniversaire de sa disparition ».

Dan Graham, newyorkais né à Urbana dans l’Illinois en 1942, fait partie des artistes les plus influents de sa génération. Proche du mouvement conceptuel et minimaliste, il débute d’ailleurs sa carrière comme co-fondateur et directeur d’une galerie où il côtoie des artistes tels que Dan Flavin, Sol LeWitt et Donald Judd. Devenu artiste à son tour, Dan Graham place rapidement le spectateur au centre de ses créations. Ce dernier y est intégré par des moyens simples mais toujours en prise avec la culture populaire. Son parcours éclectique et autodidacte impressionne toujours autant, entre art minimal, rock’n’roll et contre-culture en passant par le cinéma, la vidéo, la photographie, l’architecture et l’écriture. Débuté en 1978, le cycle des pavillons poursuivi jusqu’à aujourd’hui permet d’apprécier la diversité du travail de Dan Graham tout en y décelant des motifs réguliers.

Les pavillons sont en réalité des structures fonctionnelles et hybrides à mi-chemin entre sculpture et architecture où s’affirme le questionnement entre espace privé/intérieur et espace public/extérieur ainsi que le jeu entre observateur et observé ont toujours été au fondement de l’ensemble du travail de Dan Graham – notamment grâce à une utilisation socio-politique qu’il fait du verre et plus généralement des matériaux. Néanmoins, le travail de Dan Graham a évolué de façon significative au fil des années comme on peut l’apprécier avec la sélection des sept maquettes et des deux pavillons présentés au MAMO. Ainsi, les premières maquettes initient une réflexion sur les espaces habitables comme Clinic for a Suburban Site (1978). Ces œuvres plutôt architecturales s’épurent progressivement pour tendre exclusivement vers la sculpture. Commencée avec Skateboard Pavilion (1989) où Dan Graham s’échappe des zones pavillonnaires pour offrir un lieu de rencontre dédié aux skateurs avec le début de l’utilisation généralisée du miroir à double face à la fois réfléchissant et transparent, puis actée avec Double Exposure (1995), l’épure des formes devient dès lors une caractéristique fondamentale des pavillons ultérieurs. L’ironie affleure ensuite avec Yin/Yang (1998) à travers la parodie de l’imagerie new age et zen. Ce pavillon marque par ailleurs une rupture avec la rectitude des pavillons précédents confirmée par des réalisations aux formes courbées telles que Two Half-Cylinders Off-Aligned (2000) ou encore One Straight-Line Crossed by One Curved Line (2007/8). Enfin, Half Cylinder/Perforated Steel Triangular Enclosure (2008) amorce l’utilisation nouvelle de plaques d’acier inoxydable perforées qui moirent le verre des pavillons de reflets changeants.

Cette exposition reçoit le soutien du programme Audi talents awards, mécène fondateur du MAMO et des Galeries Lafayette. Elle est coproduite avec la galerie Marian Goodman à Paris qui accueillera une exposition de l’artiste à partir du 5 septembre 2015. Les pavillons de verre exposés au MAMO seront installés sur la place Vendôme durant la FIAC 2015 dans le cadre du programme Hors Les Murs.

Photos MAMO : © Stéphane Aboudaram – WE ARE CONTENT(S) ; Portrait Dan Graham © Sébastien Véronèse ; © MAMO Audi talents awards
Maquettes et pavillons : Courtesy Dan Graham ; Galerie Marian Goodman

« Tight Squeeze » (2015)

Verre réfléchissant, métal perforé, acier inoxydable 5.08 m x 1,79 m x 2.30 m (h), sol bois.
Courtesy Dan Graham ; Galerie Marian Goodman.

Expo_1_1280x840

« Two Nodes » (2015)

Verre réfléchissant, acier inoxydable, 4,90 m diam x 2.30 m (h), sol bois.
Courtesy Dan Graham ; Galerie Marian Goodman.

Expo_2_1280x840

« Clinic for a Suburban Site » (1978)

Modèle architectural, multimédia.
34,50 x 106.30 x 71.90 cm.
Courtesy Dan Graham ; Galerie Marian Goodman.

Expo_3_1280x840

« Double Exposition » (1995)

Verre réfléchissant, cibachrome transparent.
38 x 104 x 104 cm.
Courtesy Dan Graham ; Galerie Marian Goodman.

Expo_4_1280x840

« Yin/Yang » (1998)

Verre réfléchissant, acrylique, bois, plomb, eau.
31.8 x 106.7 x 106.7 cm.
Courtesy Dan Graham ; Galerie Marian Goodman.

Expo_5_1280x840

« Skateboard pavilion » (1989)

Verre réfléchissant, cadre en plastic, aluminium, graffiti.
94 x 127 x 127 cm.
Courtesy Dan Graham ; Galerie Marian Goodman.

Expo_8_1280x840

« Two Half-Cylinders Off-Alligned » (2000)

Verre réfléchissant, aluminium, MDF, acrylique.
70 x 107 x 125 cm.
Courtesy Dan Graham ; Galerie Marian Goodman.

Expo_6_1280x840

« One Straight Line Crossed by One Curved Line » (2007/08)

Verre réfléchissant, aluminium, MDF, acrylique.
70 x 107 x 95 cm.
Courtesy Dan Graham ; Galerie Marian Goodman.

Expo_12_1280x840

« Half Cylinder/Perforated Steel Triangular Enclosure » (2008)

Verre réfléchissant, aluminium, MDF, acrylique.
70 x 107 x 95 cm.
Courtesy Dan Graham ; Galerie Marian Goodman.

Expo_10_1280x840