Merci Louisette, Jean-François Fourtou — Exposition hiver 2014-2015

Événements, Décembre 2014
© Jean-François Fourtou, courtesy Galerie Mitterrand © Photos Didier Delmas

Site internet de Jean-François Fourtou

Jean-Francois Fourtou investit l’intérieur de l’ancien gymnase transformé en centre d’art. « Merci Louisette » du 7/12/14 au 31/1/15 organisée en partenariat avec la Galerie Mitterrand.

Jean-François Fourtou a choisi de présenter au MAMO une installation composée d’un amoncellement de meubles qui lui ont été légués à sa mort par sa tante Louisette, parasités par des abeilles géantes, des pots de miel, des alvéoles, des stalactites, des ruches, des ramasseurs de miel grandeur nature… Une installation qui joue sur les contrastes : entre ce vaste espace dominant la ville et la mer d’abord, entre ces meubles rustiques et ces abeilles et ruches surdimensionnées aux matériaux translucides ou organiques surtout. Le visiteur est invité à se faufiler à l’intérieur de cette ruche pour y expérimenter une perte de repères et un retour à des sensations oubliées de l’enfance.

Né le 30 avril 1964 à Paris. Jean-François Fourtou vit et travaille à Marrakech. Diplômé en 1992 de l’École Nationale Supérieure des Beaux-arts, Paris, France. Depuis plusieurs années, Jean-François Fourtou s’emploie à transformer en œuvre d’art les lieux dans lesquels il vit ou travaille. Son travail aborde des thématiques liées au questionnement de la mémoire et à la perte d’échelle. Le spectateur est invité à retrouver ses sensations d’enfant face à une réalité dont les dimensions ne sont plus adaptées à son physique d’adulte, tant face aux objets quotidiens qu’aux animaux, devenus géants, scrutant le public émerveillé par tant de grandeur et de mystère.

Chaque lieu qu’il investit fonctionne comme un rêve qu’il aurait décidé de transposer en trois dimensions : condensations, ellipses, pertes de repères spatiaux et temporels, jeux d’échelles, décalages.

En savoir plus sur l’exposition.