Il existe un endroit — Ora-ïto et le MAMO à la Cité Radieuse de Marseille

News, Septembre 2014
Photos © Sébastien Veronese

Site de l'émission

Voici une plongée dans cette utopie urbaine que l’on nommait, lors de son inauguration en octobre 1952, la « cité du fada ».

Par Alexandre Héraud sur France Inter.

“Ora-ïto le designer surdoué protéiforme et phosphorescent, nous reçoit sur le toit-terrasse de la cité radieuse de Le Corbusier. Il y a ouvert l’an dernier son MAMO alors que la ville qui le vit naître en 1977 était capitale culturelle européenne.

Le Mamo… kesako ? Il s’agit en fait d’un acronyme inspiré du Moma de New-York et conjuguant les deux premières syllabes de Marseille et du Modulor (la fameuse silhouette inventée par Le Corbusier et lui servant de maître étalon dans toutes ses constructions).
Un endroit étonnant qui existe aujourd’hui au 9e étage de la mythique Cité Radieuse dont le gymnase restauré sert de lieu d’exposition pour des artistes phares de l’art contemporain.

Après Xavier Veilhan l’an passé, c’est Daniel Buren qui a investi ce Musée de facture particulière.

Voici une plongée dans cette utopie urbaine que l’on nommait, lors de son inauguration en octobre 1952, la « cité du fada » et le récit de ce projet, porté par Ora-ïto, et qui ressemble à la concrétisation d’un rêve d’enfant.”